Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

Chronique RDV avec Vous : Histoire de la Mode consacrée à Christian Lacroix

Chronique RDV avec Vous : Histoire de la Mode consacrée à Christian Lacroix

Je commence ces RDV avec Vous : Histoire de la Mode avec M. Christian Lacroix, qui représente à mes yeux, je le concède là, de groupie énamourée, la quintessence du créateur, des plus fertile ne cessant d’inventer et de réinventer. Tous les codes et références de son univers me parlent et ses réalisations couture me provoquent des émotions mêlant beauté et fables qui m’emportent.

Christian Lacroix est né à Arles en 1951, au cœur d’une Provence riche de couleurs, de soleil, de faconde et d’une Histoire nourrie de ses diverses origines méditerranéennes métissées. De ses racines, dont il ne se départit jamais, il construit un univers riche, théâtrale, luxuriant et baroque, curieux et flamboyant, qui sait nous interpeler et repousser les frontières du sacro-saint bon goût du convenu en matière de Haute Couture.

Ce conteur d’histoires réinvente une réalité, qu’il magnifie en poussant le curseur de sa polychromie au plus fort et celle du mélange d’imprimés aux motifs surprenants, avec l’urgence de ne nous interpeler et de nous faire aimer ce qui pouvait ne même pas être formulé ou pensé. Il aime à dire que " sa cohérence vient de son incohérence".

Il s’empare de la couture avec une approche épidermique, sensuelle et individuelle comme le taureau descend dans l’arène, prêt à défendre sa vie face au « Olé » d’une foule complice qui voudrait marier la couleur du sang aux flamboyances du « traje de luz ». Sa création couture ou de costumier, est théâtrale, magistrale, reconstituant un présent visuel composé d’éléments en référence à des époques passées. Il nous fait voyager dans le temps et dans la richesse que nous offrent les métissages des époques et des régions du Monde et toujours sous l’influence du bassin méditerranéen.

Quand, il fonde sa maison de Haute Couture en 1987, sous le parrainage financier de LVMH, il la définit comme « une maison qui remplirait tout l’éventail, qui partirait d’une robe unique sublime pour une femme allant à la robe de rêve pour une princesse, mais il faudrait que ce spectre aille jusqu’à la rue, jusqu’au jeans. » Ce créateur sans limites va au travers de ses défilés, entre 1987 et 2009, où sa maison de couture est en cessation d’activité, dérouler toute l’étendue de sa vision de sa Mode.

En 1988, il dévoile sa première collection Haute Couture pour l’Automne-Hiver, hommage vibrant à ses racines provençales où se croisent des costumes d’arlésiennes revisitées et de capes de toréadors. Dans ces années 80 il bouscule la mode parisienne du moment, dont le goût est alors au minimalisme des influents créateurs japonais. Ses collections dérouleront son projet initial d’inventer et d’inventorier l’expression vestimentaire qui est la sienne. Des périodes créatives successives marqueront son évolution et imposeront la maison Christian Lacroix, à savoir ; « de 1987 à 1992, celle qui correspond à l’édification du style du Sud, où l’imaginaire et les racines du couturier rencontrent le goût pour les périodes entrechoquées de l’histoire du costume. La seconde, à partir de l’automne 1992-93, est une attaque silencieuse des matériaux sans pour autant nuire à l’archétype de la Haute Couture, qu’il s’agit de désacraliser.»

Ses collections telles qu’en 1994, la collection Bazar qui mêle la Haute Couture et prêt-à-porter, ou en 1996 une collection accès sur le jeans, signeront le déploiement de son parcours de créateur de Mode.

Il saura inscrire dans la société contemporaine sa fabuleuse puissance de création, en alliant son univers onirique fondé en partie sur des codes venant du passé, avec l’actualité au travers de nombreuses collaborations comme celles avec Poutchi, Air France, ou la Redoute ou encore en 2004 sa collection consacrée aux enfants et celles dédiée aux vêtements masculins.

Cet érudit de l’histoire de la Mode, s’emploiera à créer avec passion de nombreux costumes d’Opéra comme « Carmen » à Nimes et pour le théâtre comme "Chantecler" et aussi dans des collaborations prestigieuses comme pour le Ballet de l’Opéra de Paris.

A partir des années 2000, Christian Lacroix se passionnera pour la décoration et en particulier celle d’hôtels de prestige.

Il continuera ses collaborations dans le domaine de la Mode et en particulier en 2020 avec Desigual où la parenté de leurs références et univers de création se marient comme une évidence.

Christian Lacroix, n’en finit jamais de me séduire et de m’émouvoir. Sa créativité me fait vibrer et j’y retrouve des valeurs qui sont miennes et une progression de vie qui m’apporte des sources de réflexions salutaires et didactiques.

Merci M. Christian Lacroix du bonheur que vous m’apportez.

Cécile Lamour

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: